Taches pigmentaires

Les visages tachés sont la troisième demande en esthétique.Les causes principales sont solaire, génétique et hormonale, voire médicamenteuse, inflammatoire, traumatique et vasculaire par dépôts de pigments ferreux.

Nous ne sommes pas égaux dans notre réactivité. Des peaux vont supporter des heures d’exposition solaire sans faire de taches, et d’autres dès le premier coup de soleil, en subiront. Si vous vous êtes peu exposée au soleil ou si vos expositions ont été douces et progressives, ce qui n’a pas trop agressé la peau, les taches de soleil apparaîtront tard, vers 60 ans.

Par contre, si vous avez reçu des coups de soleil sur les épaules, dans l’enfance, par manque de protection, à l’école, en vacances ; vous aurez des taches à 20 ans si vous affichez un phototype 3.

 Les femmes de 40 et 50 ans n ‘ayant pas connu les écrans indice 50 qui n’existaient pas, ont souvent des taches sur le visage, le décolleté et les mains.

L’utilisation de techniques combinées est souvent nécessaire : le plus important étant de déterminer la profondeur de la ou des pigmentations. Celles ci peuvent être superficielles au niveau de l’épiderme, le traitement en est plus simple. Elles peuvent aussi être dermiques superficielles ou profondes et demandent des techniques plus complexes. Il est possible que plusieurs niveaux différents soient touchés.

Les taches simples en superficie du visage sont souvent traiter au début par photorajeunissement grâce à la lumière pulsée intense IPL.

C’est un moyen facile à mettre en œuvre avec peu d’ inconvénient social. Il est préférable de préparer la peau par l’application de crème précédant 2 à 3 peelings glycoliques. L’épiderme perd de l’épaisseur et l’ IPL sera plus actif.

Souvent les patients en profitent pour traiter tout le visage afin de bénéficier d‘un rajeunissement global.

Si les taches sont plus profondes, plus anciennes, résistantes ou récidivantes à divers traitements ; nous utiliseront des peelings moyens adaptés et personnalisés, voire un spot-peel.
La préparation de la peau, les soins pré et post peelings sont fondamentaux et participent activement aux résultats.

Le pigment, la mélanine, en contenu dans des petites poches à l’intérieur de la cellule. Le but du traitement étant de les faire exploser sélectivement.
Certaines cellules n’étant pas détruites peuvent refaire de la mélanine quelques années après ; c’est pourquoi nous pouvons utiliser des traitements médico-cosmétiques dans les suites

Même les peaux foncées ou cicatricielles bénéficient des nouveaux protocoles de peelings

Les commentaires sont clos.