Photorajeunissement

Principe

Ce traitement possède plusieurs effets associés qui uniformisent la texture et la coloration de la peau en nettoyant les imperfections telles que couperose, érythrose, ridules, taches pigmentaires.
De plus il favorise la production du collagène.
C’est avec ce deuxième effet que l’on peut parler de photo rajeunissement ou photoréjuvénation. Cette stimulation du collagène dermique permet à la peau de se repulper, de se redensifier. L’effet est très visible au bout de 15 jours.
Ce soin rentre dans la catégorie des traitements anti-âge de prévention du vieillissement de la peau et doit être renouvelé, car c’est un traitement de fond comme les mésolifts.
Les meilleurs résultats sont obtenus sur le long terme ; chaque séance amplifiant la production collagénique.
Les peaux trop relâchées ou abimées nécessitent un relissage par peeling phenolé, par laser fractionné ou un traitement chirurgical.

La séance

Le but du traitement est de chauffer le collagène de la peau dans la partie supérieure du derme, tout en protégeant l’épiderme par une technologie de refroidissement adaptée.
En général, un traitement dure entre 20 et 30mn.
Vous porterez des lunettes de sécurité pour protéger vos yeux pendant l’intervention.
 A chaque impulsion, vous ne sentirez qu’une sensation de picotement ou de fourmillement. L’utilisation d’une crème anesthésiante de contact pourra vous être conseillée.
L’intérêt de ce traitement réside dans des suites très simples par le peu d’effet secondaire. Un rougissement passager peut se voir. Dans de très rares cas, quelques croûtes superficielles peuvent se former.
Après les séances, il faut éviter le lavage ou le nettoyage de la peau avec des produits abrasifs dans les jours qui suivent le traitement ; en fait, tout ce qui est irritatif.
Le praticien vous conseillera l’application d’une crème réparatrice.
Une exposition solaire importante est déconseillée dans les suites immédiates du traitement.
Idéalement, on commence par 1 séance par mois renouvelée 3 fois, puis 1 séance tous les 3 mois.

Stratégie

Dès la disparition des taches pigmentaires et des désordres vasculaires, soit une à trois séances, il est possible de débuter la photothérapie dynamique.
Il est conseillé d’ajouter ou d’alterner avec des mésomasques, des mésolifts ou des peelings pour une potentialisation de l’effet anti-âge.

Dans la stratégie anti-âge, l’association de techniques est à ce jour la solution la plus performante. Elle s’étale sur de nombreux mois et ne correspond pas, bien au contraire, à un surcoût. La possibilité de forfaits assure encore plus les résultats et leur pérennité dans le temps.
Remettre les compteurs à zéro est en partie possible mais freiner le temps qui continu à passer reste une lutte de chaque instant. Cela reste vrai pour toutes techniques esthétiques et anti-âge.

Les commentaires sont clos.