Cernes

Grande nouveauté, il est possible maintenant de traiter les cernes.

On distingue :

  • Le cerne creux qui est dû à la fonte progressive de la graisse se situant entre la très fine peau de la paupière inférieure et l’os du rebord orbitaire.

Le regard a un aspect vieilli et fatigué et donne un air triste au visage…

Le traitement consiste à injecter un l’acide hyaluronique particulier en profondeur grâce aux nouvelles micro-canules très fines et précises permettant d’éviter les ecchymoses et de travailler sans avoir besoin d’anesthésier puisqu’elles rendent l’injection indolore.

Le produit étant résorbable, la technique est très sécuritaire. La cerne où l’acide hyaluronique est très performant par ses capacités d’hydratation dans une zone bien vascularisée nécessite peu de quantité, la paupière se laissant distendre facilement.

Sa tenue dans le temps est particulièrement durable.

 

On peut aussi restituer les volumes par transfert de sa propre graisse prélevée au niveau du ventre ou du genoux puis traitée par centrifugation, c’est le lipofeeling ou microlipostructure.

Le résultat est par contre plus stable mais nécessite un court arrêt de travail.

 

  • Le cerne vasculaire dû à la transparence de la paupière très fine laissant apparaître une coloration :

Rouge en cas de micro-capillaires se traitant par laser ou lampe flash

Bleutée en cas de micro-veinules. Un nouveau traitement par injection de facteurs de croissance plaquettaires permet d’opacifier la peau de la paupière en la rendant moins transparente.

 

  • Le cerne pigmenté où là c’est la peau qui présente une hyperpigmentation.

Cette coloration cutanée  peut être solutionnée par peeling et application à long terme de crème dépigmentante.

Les commentaires sont clos.