Cheveux

Lors d’une consultation, il faut déterminer la pathologie: pelade, alopécie androgénétique ou cicatricielle ainsi que les causes :

– héréditaire en enquêtant sur sa famille (coté paternel et maternel)
– à la suite d’épisodes dans sa vie : grossesse, anémie chronique, manie, pathologie hormonale, déficit, traumatisme, stress, etc

Cette recherche peut être complétée par un bilan capillaire et sanguin.

 

TRAITEMENTS LOCAUX :

– le Minoxidil en application locale à 5% chez l’homme et 2% chez la femme reste à ce jour le traitement le plus efficace mais il peut être localement mal supporter.

A  l’origine c est un vasodillatateur pour l’hypertension artérielle.

En utilisation locale 2 fois par jour, il peut freiner la chute des cheveux et provoquer parfois de légères repousses.

Il doit par contre être utilisé en permanence car la chute reprend dès son arrêt.

– La Stémoxidine (néogénic Dercos) agit sur les cellules souches du bulbe et provoquerait une repousse des cheveux en les stimulants.

 

TECHNIQUES ESTHETIQUES :

– la mésothérapie qui consite à injecter localement de petites doses de mélange de vitamines d’oligo-éléments et restructurant du cheveu donne de bons résultats mais doit être répété régulièrement pour maintenir son effet.

On utilise l’U 225 u225-entete-page-injecteur-intradermal

Il s’agit d’un pistolet automatique qui permet de piquer à une fréquence très élevée sans douleur.
Faites des injections de manière reproductible puisque l’on choisit le niveau de profondeur où l’on veut placer le produit.

C’est un outil très sûr puisque tout ce qui est en contact avec le patient est à usage unique.

Grâce au pistolet U 225, la mésothérapie notamment du cuir chevelu s’opère avec beaucoup d’efficacité.

Cette technique de micro injections dans le cuir chevelu est reconnue comme la solution la plus complète et la plus active sur le plan de l’apport de micro nutriments et des capacités de bio stimulation du processus de croissance des cheveux.

Les chutes de cheveux transitoires provoquées par le stress, maladie, grossesse entraînent des déficits en vitamines et minéraux qui peuvent être stoppées par la mésothérapie. Celle-ci accélère la repousse et favorise le retour à un bon équilibre capillaire en terme de densité et de qualité de la chevelure.

Même dans les alopécies andro-génétiques, la mésothérapie peut s’avérer utile pour ralentir l’évolution notamment quand il existe un facteur surajouté comme l’hyper séborrhée, des déficits nutritionnels ou micro circulatoires.

En général, on pratique une séance tous les 15 jours durant environ 3 mois, puis des séances d’entretien dont le rythme et la durée dépendent des origines de l’alopécie.

 

– le plasma riche en plaquettes ou le plasma riche en fibrine

L’utilisation du PRP ou du PRF en implantologie, en chirurgie plastique, pour les brûlures et les plaies a conduit les médecins à l’utiliser contre la chute de cheveux avec de bons résultats comme le montre des publications scientifiques.

Le PRP est un concentré de plaquettes obtenu après centrifugation du sang qui circule dans le corps du patient. Ces plaquettes secrètent des facteurs de croissance et des cytocines capables de régénérer le cuir chevelu par stimulation des fibroblastes et amélioration de la vascularisation.

Le prélèvement se fait grâce à des kits complets permettant le prélèvement, la préparation et l’injection immédiate dans le cuir chevelu.

Pour les injections de PRP, on prévoit une séance par mois pendant 3 mois plus 1 à 3 séances par an en entretien suivant l’indication.

 

544e5219005de

 

Les suites sont simples et les patients peuvent reprendre une activité professionnelle le lendemain du traitement.

Au fil des séances, les cheveux deviennent plus denses, brillants et épais. La repousse de nouveaux cheveux survient après 3 mois de traitement.

L’association avec la lampe LED améliore encore les résultats.

 

– les lampes LED  ou les laser basse intensité de photothérapie, d’apparition récente, associé à la mésothérapie doivent être utilisées en complément des traitements médicaux.

La technologie LED permet, grâce à des programmes prédéterminés de stimuler le cuir chevelu.

Mécanisme action des LED :

– Augmentation de la micro circulation sanguine et lymphatique du follicule pileux.

– Stimulation des cellules souches de la papille dermique du cheveu.

– Amélioration de l’utilisation des nutriments lors de l’association avec la mésothérapie.

 

Les LED, augmentent le métabolisme, l’activité cellulaire et l’apport d’oxygène vers le cuir chevelu.

Les lampes LED normalisent la sécrétion de sébum et peuvent être utilisées en préparation de greffe de cheveux pour accélérer le résultat.

 

TRAITEMENTS CHIRURGICAUX :

Si malgré ces traitements, et surtout pour les zones dégarnies, la repousse ne se fait pas, le traitement le plus efficace pour reconstruire une chevelure reste la microgreffe capillaire.

Une nouvelle technique d’implant synthétique révolutionnaire vient d’apparaitre et permet des résultats quasi immédiats. Une séance d’essai permet de tester la tolérance du produit.

TRAITEMENTS INTERNES :

– Les Complément alimentaires :  La correction des déficits par les compléments alimentaires est indispensable (fer, vitamine B etc…)

Les traitements par voie générale doivent être prescrit par des spécialistes, notament la Finastérile chez l’homme et les anti-androgènes lorsque l’alopécie est héréditère chez la femme.

Selon l’importance de l’alopécie, il est conseillé d’associer les traitements médicaux à des techniques complémentaires comme la mésothérapie, les lampes LED etc

 

 

Les commentaires sont clos.