Front

Votre visage reflète souvent votre personnalité et doit être considéré comme un ensemble afin de respecter équilibre et naturel.

Si nous commençons l’étude par le haut du visage, l’évolution actuelle de la médecine esthétique prend en compte un traitement global de la région front/regard ayant pour objectif de respecter un résultat naturel.

Les rides d’expression sont des rides dynamiques dépendantes des muscles du visage et de leurs crispations quotidiennes. La peau se relâche, les rides se creusent de plus en plus profondément à la surface de la peau. 
Le collagène et les fibres élastiques s’altèrent et diminuent sous l’effet de l’étirement répété de certaines zones, la peau perd de sa souplesse.

Les rides frontales se traduisent par des traits horizontaux sous la dépendance du muscle frontal qui est un muscle releveur.

Les rides du lion ou rides inter-sourcilières se présentent verticalement et sont sous la dépendance de la contraction des muscles rapprocheurs et abaisseurs : les corrugateurs et le procerus

La patte d’oie est due à la contraction du muscle orbiculaire.

Diminuer ou modifier le jeu de ces muscles afin de lisser et de prévenir le vieillissement est possible par l’utilisation de la toxine botulique. Son action est tout à fait modulable.

Si la peau garde une cassure après détente et relâchement musculaire ou si le front est par nature peu mobile, de simples injections d’acide hyaluronique corrigeront ce soucis afin de parfaire le résultat et rendre le lissage plus durable

Le front doit apparaître lisse, reposé, rajeuni. Il doit être en harmonie avec le reste du visage et votre personnalité.

En respectant les balances musculaires le front n’est pas figé , le regard garde sa capacité à transmettre les émotions et les sentiments

Les commentaires sont clos.